Athéisme: que savons-nous?

La liberté de culte était peut-être l'une des plus difficiles à obtenir et ce n'est pas un droit universel. Dans cet article, nous parlons des différents types d'athéisme et de leurs implications.

Athéisme: que savons-nous?

L'athéisme est le déni de l'existence de Dieu ou d'un être divin . Cela semble facile, n'est-ce pas? Si vous pensez que le problème se résume à une distinction entre athées et croyants, vous devrez changer d'avis. Il existe différentes formes, en fait «ne pas croire» n'est pas la même pour tout le monde; surtout, tout le monde ne suit pas le même modèle d'athéisme tout au long de sa vie.



Cette hétérogénéité pourrait dépendre de la peur de tout athée d'adopter les mêmes comportements que les croyants. Bien que cela puisse paraître offensant, il s'agit plutôt d'un rejet de toute position dogmatique ou extrême.



Cependant, il est difficile pour l'athéisme de prendre l'apparence du fondamentalisme religieux tel que nous le connaissons. En général, la lutte de l'athéisme poursuit l'idée d'une société laïque, dans laquelle le religion a la même valeur que croire au Père Noël.

remèdes contre l'anxiété de la douleur thoracique



En d'autres termes, une croyance sans fondement scientifique, mais qui ne doit pas prendre de valeur négative si elle est comprise pour ce qu'elle est: une croyance. Un État séculier est celui dans lequel il est permis d'écrire, de comparer sans être offensant. Dans une société sectaire ou religieuse, cependant, il peut même être risqué d'écrire cet article.

Homme devant le coucher du soleil

Les nombreuses nuances de l'athéisme

Les philosophes aiment Antony Flew et Michael Martin font la distinction entre l'athéisme positif (fort) et l'athéisme négatif (faible). Le premier déclare consciemment que Dieu n'existe pas; la seconde n'affirme pas l'absence d'un dieu, mais est plutôt un état d'incrédulité.

L'athéisme positif est un terme générique utilisé pour décrire les athées qui considèrent comme vérité la prémisse que «Dieu n'existe pas» . L'athée positive, en d'autres termes, se préoccupe d'accompagner l'affirmation que Dieu n'existe pas avec des preuves. L'athée négatif prétend ne pas y croire, mais n'entend pas réfuter le contraire.



intrigue de la beauté collatérale du film

L'agnosticisme, par contre, affirme qu'il n'est pas possible de savoir si Dieu existe ou non, puisque nous n'avons pas les connaissances nécessaires pour affirmer une chose ou une autre. Certains pensent que l'agnostique est un athée lâche.

naissance de zeus version grecque

Nous ne pouvons pas soutenir l'idée que l'homme a les ressources rationnelles nécessaires pour distinguer Dieu du monde imaginaire, comme les fées ou les sirènes. En même temps, nous ne pouvons pas nier fermement que Dieu n'existe pas dans un monde réel et objectif.

La distinction entre les différentes significations nous permet de mieux comprendre les raisons derrière les différentes nuances de l'athéisme. Chaque argument, cependant, peut servir à justifier une forme d'athéisme et pas une autre. Il y a jusqu'à un milliard d'athées dans le monde, bien que la stigmatisation sociale, la pression politique et l'intolérance rendent difficile une estimation précise.

Les raisons de l'athéisme

Justifier l'athéisme peut donc suivre plus d'un chemin. Il y a des différends sans fin sur les informations dont nous disposons et sur la manière dont elles doivent être interprétées. Sans parler des préoccupations méta-épistémologiques plus larges concernant les rôles de l'argumentation, du raisonnement, des croyances et de la religiosité dans la vie humaine.

anxiété d'abandon chez les adultes

L'athée affirme souvent non seulement que le fait que Dieu n'existe pas est étayé par des preuves, mais défend la nécessité, plus généralement, de fonder nos croyances sur des preuves.

Les athées ont toujours maintenu l'irrationalité du culte religieux , ou croire en l'existence d'un être surnaturel parce qu'il n'y a aucune preuve du contraire. Nous ne considérerions pas non plus comme raisonnable une personne qui croit avoir un cancer puisqu'elle n'a aucune preuve du contraire.

Un débat sur Dieu est-il logique?

  • Il existe de nombreuses positions de l'athéisme; par exemple, un ensemble de déductions également connu sous le nom d'exercices d'athéologie déductive visant à conclure que l'existence de Dieu est impossible.
  • Un autre grand groupe d'arguments importants et décisifs peut être recueilli sous le nom d'athéologie inductive. Ces idées probabilistes invoquent des considérations sur le monde naturel, telles que Souffrance répandues ou les découvertes de la biologie ou de la cosmologie.
  • le non-cognitivisme théologique nie que l'idée de Dieu soit significative ou a un contenu propositionnel qui peut être évalué en termes de vérité ou de fausseté. Les actes de discours religieux sont plutôt perçus comme une forme complexe d'émotion ou l'expression d'une passion spirituelle.
  • Au contraire, les méthodes inductives et déductives doivent être considérées comme cognitivistes car ils acceptent que les affirmations sur Dieu ont un contenu significatif et peuvent être déterminées comme vraies ou fausses.
Fille au visage bas

Conclusions

Les questions sur l'existence de Dieu s'étendent donc aux questions de biologie, physique, métaphysique, philosophie des sciences, éthique, philosophie du langage et épistémologie . Le caractère raisonnable de l'athéisme dépend, en général, de l'adéquation de toute une description conceptuelle et explicative du monde.

Sur le plan personnel, je crois que Dieu peut prendre des significations différentes pour chacun de nous. Je me fiche de l'idée de Dieu des religions , parce que dans mon monde intérieur cela ne résout pas mes problèmes existentiels.

C'est avant tout une décision personnelle et subjective. Dans toute société avancée, les deux positions peuvent coexister , en respectant les espaces de chacun.

Freud et d'autres athées qui ont changé le monde

Freud et d'autres athées qui ont changé le monde

Tout au long de l'histoire, de nombreux personnages se sont définis comme athées et l'ont fait avec fermeté et conviction, même au prix de représailles.