Effets de la nicotine sur le cerveau

La nicotine est une substance qui induit une sensation de bien-être. En même temps, il affecte le vieillissement prématuré du cerveau, ralentissant certaines capacités intellectuelles.

femmes à 40 ans



Effets de la nicotine sur le cerveau

Aujourd'hui, la nicotine est connue pour créer une dépendance. Mais pendant longtemps, cet aspect a été totalement ignoré. Ses niveaux de dépendance sont comparables à ceux des drogues dures comme la cocaïne ou les amphétamines. le effets de la nicotine sur le cerveau, ils sont très puissants.



Attaquer les cellules cérébrales et par des mécanismes complexes modifie ce que l'on appelle Système de récompense . Cela signifie qu'il favorise un sentiment de plaisir, auquel le cerveau commence à devenir accro. Il arrive un moment où le corps revendique cette substance, ou la chimie du cerveau éprouve une sensation désagréable.

Les fumeurs doivent trouver la force et la détermination pour arrêter de fumer. C'est un choix difficile et implique un processus de désintoxication long mais pas impossible . Dans cet article, vous trouverez toutes les informations sur les effets de la nicotine, une substance dangereuse qui maintient des millions de personnes dans le monde enchaînées à l'habitude de fumer.



Prenez soin de votre corps. C'est le seul endroit où vous devez vivre.

Jim Rohn

Effets de la nicotine sur le cerveau

Lorsqu'une personne consomme de la nicotine, les récepteurs cholinergiques présents dans le cerveau sont activés. Ceux-ci provoquent une libération de dopamine, un neurotransmetteur lié aux sentiments de motivation et de plaisir. En conclusion, fumer produit une sensation de bien-être, motivée chimiquement par le cerveau.



comment faire face à un psychopathe

Le corps transporte très rapidement la nicotine vers le cerveau. On estime qu'il faut 10 à 15 secondes pour arriver des poumons et par la circulation sanguine . Des études indiquent que toute substance fumée est potentiellement plus puissante, précisément en raison de la rapidité avec laquelle elle déclenche la sensation de bien-être.

Le cerveau a sa propre nicotine qui est l'acétylcholine. Mais il a aussi sa propre marijuana, morphine, héroïne, etc. Cela signifie que le cerveau peut reproduire l'effet de ces substances sans avoir à les consommer. La même chose se produit lorsque vous vivez des expériences heureuses, comme obtenir le résultat souhaité, rire, battre un record, etc. Mais si vous activez ces substances artificiellement, en utilisant un type de stimulation chimique, le spectre de la dépendance prend forme.

Hypster homme fume de la nicotine

Dépendance à la nicotine

Lorsque de la nicotine ou un médicament similaire est consommé, le cerveau atteint rapidement un état de bien-être . Si cela se produit fréquemment, l'organe est de moins en moins capable de générer des sensations de plaisir non liées à la consommation de la substance. En d'autres termes, il devient plus difficile de réaliser la même chose la satisfaction par des moyens naturels.

exercices de mémoire pour les personnes âgées

Parallèlement, une réaction se produit qui consiste en ce que le cerveau commence souvent à «désirer» cet état de bien-être. Ce n'est pas seulement le besoin de ressentir de la satisfaction, mais un chagrin très ennuyeux. Un état d'agitation, de nervosité et d'anxiété, qui conduit à recommencer la consommation de nicotine.

Cela ne se produit pas lorsque le cerveau prend naturellement du plaisir. De plus, avec le temps, la satisfaction à l'égard du stimulus direct du tabagisme n'est plus obtenue. Le cerveau est conditionné et donc anticipe cette sensation de bien-être et l'exige . Cela conduit à une consommation habituelle et, malheureusement, irrépressible.

Les effets néfastes de la consommation de nicotine

La production de cigarettes il est entre les mains de grandes multinationales, qui n'ont pas hésité à étudier le comportement des consommateurs et à promouvoir la toxicomanie. Ils régulent la quantité de nicotine dans chaque cigarette pour maintenir les niveaux de dépendance élevés.

Des paquets de 20 sont vendus parce que la science a révélé que plus de cigarettes par jour causerait du chagrin . Tout est soigneusement planifié.

Cerveau en fumée pour

Les effets de la nicotine sont très puissants. Par exemple, il accélère le vieillissement du cerveau, ce qui réduit la capacité à résoudre des problèmes, à prendre des décisions, à apprendre et à contrôler les impulsions. Cette substance diminue le cortex orbitofrontal du cerveau . La consommation de cigarettes est directement associée à l'affaiblissement de cette zone. De plus, le fumeur devient potentiellement plus vulnérable à l'acquisition de nouvelles dépendances.

Arrêter de fumer n'est pas facile, pour toutes les raisons que nous avons vues dans cet article. Pour ce faire, vous avez besoin non seulement d'une volonté forte, mais aussi d'une volonté forte stratégie efficace . Il est préférable d'abandonner cette mauvaise habitude immédiatement et non progressivement. En même temps, nous vous conseillons de créer un système de stimuli et de renforts qui vous aidera à maintenir l'abstention.

5 étapes pour arrêter de fumer

5 étapes pour arrêter de fumer

Cesser de fumer est une décision personnelle à laquelle tous les fumeurs, au moins une fois, ont pensé. Mais souvent ils n'en sont pas capables


Bibliographie
  • Lborra, R. R., Pozo, M. C. C., et Pérez, V. M. S. (1994). Effets cognitifs de la nicotine et du tabac chez les sujets humains . Psicothème, 6 (1), 5-20.