Le sourire du nouveau-né: qu'est-ce qu'il exprime?

Le sourire du nouveau-né: qu'est-ce qu'il exprime?

La plupart des gestes ou des sons émis par un bébé stimulent généralement un fort sentiment de tendresse. Mais il y a un geste particulièrement irrésistible: le sourire du nouveau-né . Voir un si petit être éclater de rire réveille notre côté le plus doux et est très contagieux.

Mais quelle est la signification du sourire d'un nouveau-né? En fonction de l'âge et des circonstances qui l'ont produit, il peut véhiculer un message différent. Quelque chose de similaire à pleurer se produit: en l'absence de mots, le sourire sert de moyen de communiquer les intentions et les besoins.



le monde tourne autour de toi



Le nouveau-né pleure parce qu'il a faim, gaz intestinaux, fièvre, sommeil, couche changer ... il vaut cependant la peine de comprendre ce que le sourire d'un enfant exprime.

Le sourire du nouveau-né dans les premières semaines est un acte réflexe

Selon de nombreuses études, dans les premières semaines de vie, le sourire d'un nouveau-né est un acte réflexe . Il survient involontairement et automatiquement, car il est écrit dans nos gènes. Le muscle responsable de ce geste est le risory, présent uniquement chez l'homme.



Cela signifie que le petit sourit même sans la présence d'un drôle de stimulus . Il suffira d'entendre un son agréable, de voir quelque chose qui brille ou le visage de la mère. Un regard plein d'amour est déjà une bonne raison de sourire.

Au fil des semaines, il devient une réponse à un stimulus spécifique et le moyen d'exprimer plus de nuances émotionnelles. Voyons ensemble l'évolution du sourire au fil des mois.

Le sourire d'un nouveau-né

A deux mois il exprime le bien-être

Deux ou trois mois après la naissance, le sourire commence à être une expression de bien-être. L'enfant le dessine lorsqu'il est satisfait ou simplement si tous ses besoins fondamentaux sont satisfaits. C'est le signal le plus pur de l'harmonie et joie . Donc, si votre bébé sourit, vous pouvez être rassuré: la vie lui sourit.



C'est une réponse flexible, induite par plus d'une circonstance . Par exemple, il sourit parce qu'il a pris le lait et se sent rassasié ou après un bain chaud, parce qu'il se sent propre et parfumé. Le matin, quand il se réveille, s'il a bien dormi, il sera heureux si vous le prenez dans vos bras pour jouer avec lui.

Dès le quatrième mois, il commence à être conscient

Vers les cent premiers jours de la vie et jusqu'à environ le sixième mois, le soi-disant «sourire conscient» se produit, sélectif et anticipatif. Autrement dit, il s'agit d'une réponse à un stimulus externe qui génère du plaisir ou de la reconnaissance. C'est un signe que l'enfant s'habitue à une routine de soins et d'attention quotidiens .

Le stimulus peut être la voix de la mère, une chanson, une personne souriante qui s'approche de son visage. Il faut se rappeler qu'à ce stade, l'enfant peut faire la distinction entre un visage familier et un visage étranger. C'est pourquoi, en général, il n'est pas très expansif avec les étrangers et réserve un sourire surtout aux membres de la famille.

Supposons que l'enfant aime quelque chose et sourit. Dans cette phase, si l'adulte répète le geste, l'enfant sourira à nouveau, le transformant petit à petit en un rire sonore et joyeux. habituellement le premier geste capable de stimuler le rire du bébé est la fameuse 'pernacchietta' sur le ventre ou le jeu du coucou, dans lequel l'adulte cache son visage entre ses mains et en sort brusquement.

Après le quatrième mois de vie, en plus du rire conscient, apparaît aussi le geste inverse: c'est le moment où l'enfant commence à s'exprimer à travers le pleurer pour exprimer son inconfort.

À 6 mois, elle affiche différents types de sourires

Après les six premiers mois, le bébé sait déjà utiliser différents types de sourires en fonction de ce qu'il veut exprimer: bonheur, approbation, plaisir… Au fur et à mesure que le bébé grandit, ses perceptions et sensations sont de plus en plus précises; la variété des sourires qu'il arbore sont la preuve de la richesse émotionnelle qu'il commence à acquérir . Grâce à cette évolution, nous entendrons les explosions d'hilarité que nous aimons tant et nous infecterons.

ce que les autres pensent de toi

En acquérant la capacité de faire rire les autres par des vocalisations, la répétition de syllabes, le langage corporel, l'enfant renforce son compétences sociales et commence à vouloir être le centre d'attention et à prendre part à chaque match.

L'enfant sourit en jouant

À partir du 9e mois, le sourire du bébé est pleinement conscient

Vers l'âge d'un an, le sourire de l'enfant il est tellement évolué qu'il est utilisé volontairement comme réponse consciente à des stimuli précis . C'est un sourire complètement «social», utilisé pour exprimer le bonheur, la surprise ou l'amusement, mais aussi à ne pas utiliser en cas de peur, d'angoisse ou de colère.

Lorsque le petit sourit, il est important que l'adulte réponde de manière affectueuse et agréable : avec un autre sourire, une caresse, un câlin, un câlin. C'est la meilleure façon de consolider le lien émotionnel et fixation sécurisée .

Quel est le développement normal d'un bébé entre 4 et 6 mois?

Quel est le développement normal d'un bébé entre 4 et 6 mois?

Vous souhaitez connaître les points clés du développement normal d'un enfant entre 4 et 6 mois de vie? Ils sont vraiment curieux et drôles.