La vie est trop courte pour faire le mauvais travail

La vie est trop courte pour faire le mauvais travail

La vie est trop courte pour faire le mauvais travail, investir du temps et des efforts dans quelque chose qui, loin de nous apporter bien-être et identité sociale, nous conduit vers un malheur clair ou nous fait souffrir d'anxiété et de frustration.

Nous savons tous combien il est aujourd'hui difficile de trouver le «travail idéal», celui qui nous identifie et pour lequel nous avons étudié. En fait, dans la plupart des cas, nous nous conformons simplement à avoir un emploi, quel qu'il soit, car de nos jours les modèles sociaux et économiques ont changé à tel point que la demande de travail ne correspond absolument pas à l'offre.



que signifie rêver de tomber des dents



Si nous pouvons consacrer notre vie à ce que nous aimons, nous gagnerons en énergie et en vitalité: il n'y a pas de plus grande sensation de plénitude que celle de gagner sa vie avec ce qui nous passionne.
Beaucoup d'entre vous sont susceptibles de faire le mauvais travail ce qui, même s'il permet de vivre, favorise une certaine apathie et un certain découragement qui méritent d'être abordés d'une manière ou d'une autre.

Nous vous invitons à y réfléchir.

mauvais travail fille triste

L'expérience de vivre en faisant le mauvais travail

Plusieurs parmi nous ils peuvent avoir fait un mauvais travail après l'autre, jusqu'à ce qu'ils trouvent enfin ce qui nous identifie et cela nous rend heureux. Eh bien, le plus difficile sera d'accomplir des tâches ou des activités qui, loin de nous faire grandir en tant que personnes, génèrent une grande frustration en nous.



D'autre part, selon une étude menée par l'Université de Rodhe Island aux États-Unis, les gens peuvent occuper des emplois qui, même s'ils ne sont pas pertinents pour leurs études, les font se sentir en paix avec eux-mêmes, satisfaits. La satisfaction au travail se traduit par la performance et la qualité de vie.

Comme beaucoup d’entre nous l’auront sûrement vécu au moins une fois, entreprendre un mauvais travail pendant un certain temps peut nous conduire à une série de dimensions complexes auxquelles nous pourrions nous identifier.

Conséquences d'un travail qui ne nous identifie pas

  • Le sentiment de ne contribuer à rien, ni en termes d'environnement de travail ni pour la société et encore moins pour nous-mêmes.
  • Un mauvais travail génère de la frustration, du stress et une mauvaise qualité de vie en nous, ce qui affecte également nos relations personnelles.
  • Se sentir fatigué, incapable de bouger dans une direction.
  • Manque de reconnaissance par ses supérieurs: il n'y a pas de soutien managérial pour les tâches effectuées.
  • Notre estime de soi peut diminuer en voyant que nos efforts produisent peu de résultats, d'ailleurs négatifs, tant au niveau économique que personnel.
petite fille indienne pense

L'union des compétences et de la vocation pour trouver l'emploi idéal

Nous savons qu'il n'est pas facile de trouver le travail de notre vie, ou du moins celui qui nous fait nous sentir bien, qui nous satisfait et qui est utile à la société. En quelque sorte, nous sommes tous obligés de nous adapter à un environnement changeant ou pour offrir quelque chose de nouveau qui finit par susciter la demande du marché.



Ce n'est pas facile à obtenir, on le sait, et ça vaut le coup réfléchir sur les aspects intéressants que l'éducateur et le professeur Sir Ken Robinson il nous a laissé dans son livre intéressant 'L'élément'.

guérir le syndrome de Peter Pan

«L'élément» n'est autre que ce point où converge tout ce dont nous sommes capables et ce que nous aimons faire. De cette façon, l'environnement environnant de ce lieu sera le plus propice à la recherche d'un travail qui nous offre du confort.

Si tu n'apprends pas à se tromper , une idée originale ne me viendra jamais à l'esprit.

Accumuler un mauvais travail après l'autre a ses côtés positifs: découvrir quelles sont vos limites, ce que vous êtes prêt à accepter et ce que vous n'acceptez pas.

Un autre aspect à prendre en compte est que vous devez accepter à la fois vos erreurs et vos limites. Ils sont une invitation au changement, à tirer le meilleur parti de vos compétences de manière réaliste et créative.

La créativité est l'intelligence appliquée

Être créatif dans le monde du travail suppose d'offrir un produit différent et précieux qui peut être utile aux autres. Il faut garder à l'esprit que, pour être créatif, il faut rester actif, être réceptif au milieu environnant, réfléchissant et se connecter avec soi-même et avec ce qui nous entoure.

Ce qui détermine votre vie n'est pas ce qui vous arrive, mais ce que vous en faites.

Il y a gens que lorsqu'ils sont renvoyés, ils restent bloqués, ne sachant ni comment réagir ni dans quelle direction prendre. La façon dont nous réagissons à ces situations déterminera notre rythme.

Vous pouvez avoir de la chance à un moment donné, sans doute, mais la chance occasionnelle doit être exploitée, tout comme l'adversité. Loin de rester impassible, il faut stimuler l'intuition, l'opportunité, reformuler les idées, les perspectives et les valeurs.

fille en moto avec chien et valises

Des choses extraordinaires se produisent lorsque nous abandonnons notre routine habituelle, cet instant où nous reconsidérons toutes nos trajectoires et récupérons les passions qui nous identifient et qui peuvent nous conduire vers de nouveaux horizons.